Marionnettes et marionnettistes : évolution au fil des siècles

Les marionnettes fascinent non seulement les petits, mais également les adultes. Depuis l’Antiquité, cet art ravit toutes les tranches d’âge. Il a commencé dans la rue, gagné de l’importance dans les théâtres et occupe des émissions à la télévision.

La marionnette, c’est cette figurine en bois, en cuir, en carton voire en terre cuite, qui nous émerveille. Elle représente un personnage dont le rôle est exprimé à travers les gestes ou les mots.

De Marion, un diminutif de Marie, « marionnette » désignait au début une figurine de la Vierge. Elle est liée au terme poupée ou marioneta en espagnol.

Divers types de marionnettes

Plusieurs formes de marionnettes sont à la disposition des montreurs. Les fantoches ou marionnettes à fils se distinguent par leurs corps articulés et rigides. Plusieurs fils aux genoux et aux bras de la marionnette permettent de la faire bouger. Les montreurs utilisent des croix d’attelle pour la manipulation. Les marionnettes à tringle se meuvent grâce aux tringles principales et secondaires.

Avec les modèles à gaine

La main du marionnettiste entre dans la gaine pour contrôler les membres et la tête de la poupée. De grande taille, les marionnettes à prise directe se contrôlent à vue. Elles sont également utilisées en théâtre noir où seule la poupée est éclairée. Les marottes se composent de bout de bâton avec une tête plantée.

Les marionnettes dans l’Antiquité

Si l’art des marionnettistes sert, de nos jours, à divertir le public, les marionnettes avaient autrefois un rôle dans les cérémonies religieuses. En Égypte, en Grèce ou à Rome, les spectacles de marionnettes attiraient grands et petits.

Marionnettes durant les cérémonies traditionnelles

Les Indiens ainsi que les Indonésiens se servaient des marionnettes durant les cérémonies traditionnelles. En Birmanie, des marionnettes appelées Yokthe Thay semblent avoir le pouvoir de guérison. Des modèles de figurines ont été découverts en Amérique du Sud suite à des fouilles archéologiques.

Théâtres de marionnettes, un art apprécié en Europe

Chaque pays et même chaque ville, avait leur personnage de marionnettes préféré. Les Italiens apprécient les comédies et les mélodrames présentés par les marionnettistes. Les intrigues aux thèmes romanesques ou historiques attirent les Espagnols.

Si les spectacles de marionnettes en Angleterre touchaient beaucoup les pièces historiques et religieuses, ils s’étendent plus tard sur d’autres thèmes.

Dans les contrées germanophones, on distingue les marionnettistes de Magdebourg. Les spectacles de marionnettes amusent le public en Belgique, comme au Théâtre royal de Toone, en Suède ou en Pologne.

Des modèles contemporains

Les marionnettes faisaient déjà partie des arts de l’Antiquité et ne cessent d’exister. Elles se sont seulement améliorées avec les matériaux de fabrication actuels. L’art plastique commence à gagner de la place dans la fabrication de ces objets. Ainsi reconnait-on des marionnettistes utilisant la plastique comme Paul Klee, Fernand Léger ou Calder.

Les marionnettes servent aussi

De nos jours, les marionnettes servent aussi à caricaturer des personnalités connues. Les techniques utilisées ne cessent de s’améliorer avec les effets spéciaux et les jeux de lumière.

Les marionnettes célèbres

Vous avez sûrement entendu parler de Polichinelle. Ce personnage connu comme valet gourmand et grossier inspire les artistes dans la création d’autres marionnettes. Guignol, fabriqué en bois avec une gaine, amuse le public.

On peut également citer le Guignol du Royaume-Uni avec sa femme Judy. Le couple assure une ambiance amusante à chaque spectacle. Sur les plages, dans les castelets et autres endroits publics, Guignol attire parents et enfants.